fbpx
Ecole des StartUps, l' école des startups

La Solitude Entrepreneuriale: Comment on en a Souffert et comment y remédier ?

Au début on a essayé tout seul, mais on s’est vite rendu compte que c’était pas florissant.

Au début chacun essayait de lancer un projet dans son coin parce que parfois on a l’impression qu’on va plus vite seul, qu’on peut faire plus qu’on veut, qu’il faut faire trop d’effort pour se mettre d’accord avec les autres ou parfois c’est juste parce qu’on s’est pas parlé 😉

On arrivait pas à avancer fort. On doutait beaucoup dans notre coin. Et on se posait beaucoup de question. Le projet stagnait.

On avait peu de personne avec qui échanger régulièrement sur le projet pour avancer, débloquer les situations, trouver des solutions plus rapidement. On bénéficiait pas l’intelligence collective. Bref, les idées ne fusaient pas.

Notre motivation connaissait des hauts et des bas, on avait pas de stabilité, n’ayant pas une structure solide autour de nous.

Le projet n’avançait pas. Après plusieurs mois de non avancées, l’un d’entre nous, a enfin décidé de contacter les autres, et c’est là que tout s’est accéléré.

Et voilà les quelques idées qu’on en a tiré pour fuir les risques de la solitude entrepreneuriale.

Entreprendre seul est parfois très difficile : baisse de motivation, manque d’auto-discipline, difficultés à faire tout ce qu’il y a à faire seul, rythme de développement d’autant réduit…. Il y a donc de nombreux avantages à s’associer et dans tous les cas il est essentiel de ne pas rester seul. Même sans associé ou sans équipe, on peut facilement se constituer une équipe élargie. Voici différentes solutions pour ne pas rester seul, échanger, se nourrir de rencontres et maintenir ainsi sa motivation et ses avancées.

Rentrez dans une association entrepreneuriale : comme le CJD, ou le MEDEF, ou France DIGITALE, Réseau entreprendre etc. ou des associations spécifiques à l’entrepreneuriat social comme Mouves.

Rejoignez un centre de coworking avec des entrepreneurs, ainsi vous pourrez échanger régulièrement avec vos pairs.

Entrez dans un incubateur ou un accélérateur, vous y gagnerez en plus de nombreux conseils.

Echangez sur une base régulière avec d’autres entrepreneurs ou managers que vous connaissez où par des connaissances communes où en leur proposant sur les réseaux : linkedin, shapr…  Vous pouvez ainsi co-entreprendre, et ainsi faire à l’occasion de vos échanges, un point sur le suivi de la stratégie et la roadmap de chacun.

 Une des clés de la réussite est de ne pas rester seul et de partager très régulièrement ce que l’on vit et expérimente dans son entrepreneuriat.

Ajouter un commentaire